Hypothyroïdie et libido: comment stimuler sa thyroïde?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Vous êtes atteint d’une hypothyroïdie ? Vous ne savez pas comment retrouver l’envie d’avoir des rapports sexuels ? Pas de panique, nous allons vous expliquer ce qui vous arrive et vous donner quelques conseils. Prêt à en apprendre plus ? C’est par ici que ça passe !

Hypothyroïdie et libido : comment soigner sa thyroïde ?

L’hypothyroïdie et libido

Avant d’entrer dans les détails, il est très important de définir ce qu’est l’hypothyroïdie. Il s’agit tout simplement d’une insuffisance de production d’hormones.

Il faut donc prendre en compte que lorsqu’une personne est atteinte d’hypothyroïdie, elle aura moins d’hormones, mais aussi son système sera largement ralenti. Et il n’est pas rare que cela est une grosse répercussion sur la libido, de manière générale.

Il faut savoir que cette pathologie présente plusieurs signes qui ne sont pas négligeables :

  • Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, la libido peut se retrouver au point mort. En effet, la femme n’aura plus envie de faire l’amour, ni même de faire d’efforts de ce point de vue-là.
  • Il peut également y avoir une prise de poids, une frilosité, mais également une fatigue. Et ces derniers éléments jouent énormément sur la libido d’une femme également.

Mais il faut aussi savoir que les hommes peuvent également être atteint d’hypothyroïdie. Et si ces derniers essaient tout de même d’avoir des rapports sexuels, il faut savoir que la plupart peuvent avoir des troubles de l’érection, par la suite.

Chez les hommes : une éjaculation précoce

Il faut également savoir que la thyroïde peut également présenter trop d’hormones. En effet, c’est une situation plutôt rare, mais les hommes peuvent également avoir une éjaculation précoce si leur thyroïde leur donne trop d’hormones.

Néanmoins, il faut savoir que cela ne concerne pas forcément les hommes jeunes. En effet, c’est un phénomène qui a été vu sur des personnes ayant plus de 65 ans. Pas de panique à avoir, cela devrait bien se passer pour vous, Messieurs !

Notons également que les femmes peuvent avoir une thyroïde qui envoie trop d’hormones, à la suite d’un accouchement ou si ces dernières ont entre 40 ans et 60 ans : il est possible de nommé cela la maladie de Basedow.

Soigner sa thyroïde avec des médicaments

Il faut savoir qu’il est possible de soigner une hypothyroïdie à l’aide de médicament, ce qui n’est pas négligeable. Ces derniers permettent donc de ralentir l’organisme, mais également la production d’hormones.

Bien évidemment, cela peut ne pas fonctionner : dans ce cas, le médecin peut préconiser une opération ou un recours à une gélule d’iode, par exemple. Quoi qu’il en soit, l’avis du médecin est important aussi bien pour l’opération que pour la prise de médicaments.

En conclusion, il est parfaitement possible de soigner une hypothyroïdie. En effet, de nombreuses personnes ne le savent pas forcément, mais il suffit de consulter son médecin traitant pour que ce dernier puisse simplement prescrire les médicaments adéquats.

Quoi qu’il en soit, il ne s’agit pas d’une maladie grave, mais il faut savoir réagir vite.


Lisez aussi:

Grossesse : la libido de la femme enceinte

Le yoga pour augmenter la libido chez la femme